SSPM ‒ un chemin vers la musique
Société Suisse
de Pédagogie Musicale
DE   FR   IT

3 mai 2020

 

Chères et chers collègues,
 
Le 29 avril, le Conseil fédéral a encore assoupli les mesures relatives au Coronavirus et, à partir du 11 mai, l’enseignement présentiel peut à nouveau avoir lieu dans des écoles de musique ainsi que pour les cours de musique privés. Dans le même temps, le Conseil fédéral a adopté les consignes du plan de protection des écoles.
 
Tous les groupes d'âge sont inclus. Dans le cas des personnes vulnérables, cependant, il est fait appel à la responsabilité individuelle des personnes impliquées. La décision doit être prise au cas par cas après avoir évalué les risques, et des mesures de protection spéciales peuvent être nécessaires, telles que maintenir une plus grande distance, porter des masques de protection, installer des vitres en plexiglas et autres.
 
Afin d'assurer la protection des enseignant·e·s et de leurs élèves, les points suivants doivent être respectés, selon l’OFSP:
 
Les mesures de comportement et d'hygiène doivent être respectées à tout moment (https://www.bag.admin.ch/bag/fr/home/krankheiten/ausbrueche-epidemien-pandemien/aktuelle-ausbrueche-epidemien/novel-cov/empfehlungen-fuer-die-arbeitswelt.html#-667681184):
Maintenir deux mètres de distance entre les personnes en tout temps
Aucune poignée de main ou contact physique
Lavage fréquent des mains
Toux ou éternuement dans le creux du bras
Restez à la maison si vous avez des symptômes de maladie
En principe, tous instruments peuvent être enseignés de manière présentielle, sans exigences spécifiques en la matière.
Les instruments à vent et les voix sont exclus; une distance minimale de trois mètres est désormais recommandée. Les règles d'hygiène et de distance (voir ci-dessus) doivent toujours être respectées.
Les cours individuels sont autorisés dans tous les cas, mais les cours en groupe sont limités à cinq personnes maximum, soit 4 étudiant·e·s et un·e enseignant·e. Jusqu'à nouvel ordre, aucune répétition de choeur, d'ensemble, de groupe ou d'orchestre de plus de cinq personnes ne peut avoir lieu.
Tous les événements tels que les concerts, auditions ou les cours collectifs ou similaires restent interdits jusqu'à nouvel ordre.
Afin de pouvoir toujours garantir la distance minimale de deux ou trois mètres, sur la base de l'expérience dans d'autres industries, une taille minimale de pièce de 4 m2 par personne est recommandée pour tous les instruments, à l'exception des instruments à vent et des voix. Cela correspond à une salle de 8 m2 sans meubles en leçons individuelles.
Dans les cours d'instrument à vent et de chant, une distance minimale de trois mètres entre l'enseignant et l'élève doit être maintenue à tout moment, et si besoin, une salle plus grande doit être envisagée.
Si votre lieu d’enseignement est petit, vous pouvez utiliser des mesures structurelles telles que des vitres en plexiglas pour protéger les personnes impliquées. Cependant, les pièces de moins de 8 m2 ne sont pas recommandées.
Il est fortement conseillé de ventiler les pièces après chaque leçon. De plus, les surfaces, poignées de porte, toilettes et autres objets qui sont touchés et utilisés par plusieurs personnes doivent être nettoyés fréquemment.
Les instruments utilisés par plusieurs personnes doivent être nettoyés avec un désinfectant après chaque leçon.
Encouragez vos élèves à se laver soigneusement les mains à l'eau et au savon avant et après chaque heure et montrez le bon exemple.
Observez toutes les autres mesures et recommandations applicables dans votre canton.
 
L'Office fédéral des assurances sociales (OFAS) a modifié les conditions de rémunération des professeur·e·s de musique. Comme les professeur·e·s de musique étaient, du point de vue du Bureau, touchés par une interdiction de classe, mais pouvaient (au moins partiellement) donner des cours en ligne, ils ne devraient désormais pouvoir bénéficier de l'indemnité de perte de gain (IPG) que pour les personnes indirectement touchées pendant toute la période. Concrètement, cela signifie que votre revenu annuel pour 2019 doit être supérieur à 10 000 CHF mais ne doit pas dépasser 90 000 CHF pour que vous puissiez bénéficier d'une compensation IPG.
Puisqu'il s'agit clairement d'une dégradation ultérieure des performances, nous sommes en contact avec nos partenaires à cet égard et étudions les étapes possibles.
Étant donné que l'indemnisation IPG ne l'emporte jamais sur la perte de revenus subie, nous recommandons à tous d'utiliser le fonds d'aide d'urgence Suisseculture Sociale. Il a été créé pour aider les professionnel·le·s de la culture et les professeur·e·s de musique et est à leur disposition. L'argent reçu n'a pas à être remboursé.
Vous pouvez utiliser le portail https://nothilfe.suisseculturesociale.ch/ pour soumettre une demande d'aide d'urgence conformément aux articles 6 et 7 du règlement COVID Culture. Les candidatures ne peuvent être acceptées qu'en utilisant le formulaire en ligne. Une condition préalable à la soumission d'une demande d'aide d'urgence à Suisseculture Sociale est qu'une demande d'indemnisation pour manque à gagner (indemnité IPG pour les travailleurs indépendants) a déjà été soumise à votre fonds d'indemnisation conformément à l'ordonnance COVID 19 (il est sans importance que la demande ait été approuvée ou non, vous devez simplement attester que vous en avez soumis une, par exemple avec une capture d'écran de votre candidature), que vous résidez en Suisse et que vous financez au moins la moitié de vos frais de subsistance avec vos activités d'éducation culturelle et musicale ou au moins la moitié des heures normales de travail pour eux utiliser des activités d'éducation culturelle et musicale.
Selon l'accord de service avec l'Office fédéral de la culture et Pro Helvetia, Suisseculture Sociale ne peut accepter les candidatures que jusqu'au 20 mai 2020. Si vous n'avez pas encore soumis votre candidature, vous devriez le faire rapidement. L'aide d'urgence ne dépasse pas 196 CHF par jour et n'a pas à être remboursée.
En outre, certains cantons ont commencé à verser des indemnités aux travailleurs culturels. Nous établirons un aperçu de tous les cantons et vous les enverrons dans les plus brefs délais. Cette demande doit également être soumise avant le 20 mai.
 
Il a récemment été communiqué de différentes manières que l'on devait choisir entre le travail à temps partiel et l’indemnité de perte de gain et que l'on ne pouvait pas demander les deux en même temps. L’Union Syndicale Suisse (USS), en revanche, nous a informées le 30 avril que, selon les directeurs du bureau, «il n'y a pas de problèmes avec la mise en œuvre du chômage partiel et des IPG en combinaison, ou que les instruments fonctionneraient en combinaison». Suite à ces informations, le travail à temps partiel et l'IPG peuvent être demandés en même temps, selon la conclusion de l’USS.
 
Pour terminer, nous aimerions attirer votre attention sur notre guide d’enseignement en ligne, qui contient aussi des conseils utiles pour gérer les médias numériques dans l'enseignement en classe. Vous pouvez le trouver ici: /fr/fr/zv_ratgeber_onlineunterricht.cfm
Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à nous contacter.
Nous vous souhaitons une bonne transition vers l'enseignement présentiel et vous souhaitons de rester en bonne santé!
 
Cordialement
Paola De Luca et Annette Dannecker
Coprésidentes SSPM

26. Sep. 2020 | Altes Stadthaus Winterthur
Soirée
26. Sep. 2020 | Altes Stadthaus Winterthur
Dreiklang
2. Okt. 2020 | Weinfelden
Konzert mit Thomas Buchmann und Ekaterina Hänggi
5. Dez. 2020 | Musikschule Chur
Zweiter Workshop Chorleitung für Musiklehrpersonen
21. Mai. 2021 | Triboltingen (TG)
Kurs für Liedinterpretation mit Kathrin Graf und Satoko Kato
Komplette SMPV Agenda
La SSPM est la plus grande association professionnelle dans le domaine musique et formation en Suisse. Composée d'un comité central et de 15 sections régionales, elle offre à ses membres un large éventail de services et s'implique dans la défense de leurs intérêts professionnels.

Visitez la SSPM sur Facebook